Home La pratique du véloSanté & diététiqueLe risque cardiaque des épreuves d’endurance

Le risque cardiaque des épreuves d’endurance

Le risque cardiaque des épreuves d’endurance

En observant les 7 commandements de Vélocio logiquement nous devrions éviter ce risque.

Pour vivre avec son temps et sachant que la moyenne d’âge du Club était l’année dernière de 57 ans, il est vivement recommandé d’avoir un suivi médical pour traiter tous les facteurs aggravants :

  • Diabète
  • Cholestérol
  • Tension
  • Maladie congénitale
  • Tabagisme ancien

Il faut être préventif en faisant le point avec son médecin traitant.

Une fois par an, vous ferez un bilan sanguin, et vous serez probablement orienté vers un cardiologue où vous subirez :

  • Un électrocardiogramme au minimum.
  • Un test d’effort jusqu’à épuisement si possible.
  • Une échographie cardiaque si nécessaire.

Une fois vos examens, restez vigilant dans les ambiances ci-dessous :

  • Le froid t° < 5°
  • Le chaud t° > 30°
  • L’altitude > 500m

Le suivi médical et le vélo sont de bonnes choses pour la santé.

Santé et bonnes routes

Rémi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.