Les Retrouvailles du 28 février 2021 Groupe 3

Le programme prévoyait un départ mairie à 7h30 pour tous les groupes.  S’engager sur le 23 km à Ormoy avec les 40 km aller et retour cela faisait trop tôt ; aussi j’ai proposé de partir une demi-heure plus tard.

Nous avons ainsi bénéficié d’un degré de mieux, la température à 8 heure était tout de même de 2°, et puis le vent de Nord Est n’arrangeait pas nos affaires, le ressenti était frisquet.

Au Mousquetaire Daniel était déjà rendu ; il attendait et il était bien content d’avoir monté la côte de Morsang à son rythme. Suivront Jean-Claude et Jean-Raymond. Comme prévu nous avons pris Jeanmi en chemin à Fleury-Mérogis. C’est donc à 5 que commence notre aventure dominicale.

Nous n’avions pas vu encore beaucoup de cyclistes quand soudain à Courcouronnes un groupe d’une vingtaine assez bruyant nous a doublés, il y avait plusieurs maillots, ils allaient aussi prendre le départ à Ormoy, nous les reverrons aux inscriptions.

C’est sans difficulté que nous arrivons sur la place de Raymond Gombault, il était 9h15 et il y avait foule : 50 diront les manifestants 40 diront les forces de l’ordre ! Bref c’était très animé !

J’ai récupéré les 4 licences de mes lascars et je suis allé faire la queue, masqué, à la salle où se faisaient les inscriptions. A la porte Christian Proponet régulait les entrées. Je n’ai pas attendu très longtemps car à l’intérieur 4 personnes éloignées les unes des autres, masquées elles aussi, opéraient et enregistraient les numéros des licences. J’ai été ensuite orienté vers le point de ravitaillement où j’ai pris les rations pour mes coéquipiers. Chacun des participants ont eu droit à un paquet de 5 petites madeleines, un tube de compote et un cube de jus de fruits, vraiment bien servi et très bon. Tout cela pour la modique somme de 2€ /u pris en charge par l’Amicale Cyclo de Savigny.

Avant de prendre le départ nous avons tapé un peu dans nos provisions et à 9h30 nous avons pris la route sur le petit parcours (Le Coudray Monceaux, Auvernaux, Nainville-les Roches, Chevannes, Mennecy, Ormoy)

Le soleil était bien présent, les lunettes de soleil étaient sorties, un peu de vent favorable en première partie et défavorable notamment sur la longue ligne droite d’avant Mennecy et après où l’on a complètement oublié les températures basses.

Nous avons marqué un arrêt avant de rejoindre Ormoy. Tout en se ravitaillant on discutait des kilos pris pendant les périodes de confinements et des mauvaises habitudes alimentaires.

Sur la place Gombault il n’y avait presque plus personne, j’ai rencontré Frédéric et Thomas qui revenaient du 60 km.

Il ne restait plus qu’à prendre le chemin du retour et à monter la côte de Montauger qui est de plus en plus circulée par des automobiles.

Nous aurions aimé faire plus long, la météo nous y invitait, mais nous ne sommes pas encore suffisamment entraînés. Espérons recevoir d’autres invitations à prolonger nos sorties.

Merci à mes compagnons de route

Rémi