Home La pratique du véloSecuritéConseils pour rouler en hiver
Conseils pour rouler en hiver

Conseils pour rouler en hiver

Bis repetita : Rappelez-vous les conseils de Didier Bourgeois, pour être au top de sa forme et prendre le plus grand plaisir aux beaux jours, il faut se préparer dès l’hiver.

Vérifiez votre matériel

Pour commencer vérifier vos montures, elles doivent être en parfait état avec des pneus neufs, gardez ses vieux pneus pour l’hiver n’est pas une bonne solution, ils crèveront et vous refroidirez tous les copains, vous avec, lors des réparations !

Vérifier vos éclairages avant et arrière et augmenter votre visibilité par des bandes réfléchissantes autocollantes en mouvement au niveau des chevilles gauches et droites, (les sur chaussures en sont souvent dotées !).

Un vélo en bon état, vous permet d’aborder avec l’esprit libre chaque sortie.

Faîtes preuve de bon sens

Il est possible de pratiquer notre sport favori lorsque les températures sont voisines de zéro avec quelques restrictions :

  1. Pas de sorties de plus 3 heures, même avec un fort ensoleillement, le froid viendra toujours à bout de vos résistances.
  2. S’interdire de sortir sur des routes mouillées avec des températures négatives au sol.
  3. Pas de sortie par temps de brouillard surtout si vous roulez seul.
  4. Si la vitesse du vent est supérieure à 15 km/h on reste à la maison.
  5. Pas de sortie si la pluie est pluie annoncée.

Couvrez-vous !

Lorsque la température est inférieure à 5° bien se couvrir , à titre indicatif un collant chaud + un maillot de corps manches longues + un maillot d’été + une veste thermique.
Ajouter les gants d’hiver, une cagoule sous le casque, des sur chaussures et………le gilet fluorescent si petite brume.

Habillez-vous ainsi pour des températures inférieures à 5°.

Echauffez-vous !

Il faut prendre le temps de s’échauffer une dizaine de minutes et progressivement sans toutefois se mettre en surchauffe autrement dit ne pas rouler trop fort. Pourquoi ?

  1. Il est démontré que le risque cardiaque est augmenté quand il fait froid.
  2. Si par malchance, il y a un arrêt prolongé pour crevaison ou pour tout autre incident, il y a risque de refroidissement.

Prenez le temps de la récupération

Pour éviter les transitions brutales, lever le pied les 5 derniers kilomètres et découvrez-vous à l’intérieur !

En résumé

  • Veiller à l’entretien de votre vélo, il doit être équipé d’éclairages et de pneus neufs.
  • Veiller à bien vous couvrir et à revêtir le gilet jaune.
  • Veiller ne pas vous mettre dans le rouge et prévoir des sorties de moins de 3 heures dès que la température est inférieure à 5°

Bonnes routes

Rémi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.