CR : Sortie Club de dimanches 20 et 27 juin 2021

Seul mais pas désespéré

Dimanche 20 septembre aux Mousquetaires j’ai pris le départ avec Fred, Gérard Bez, Michel Boudineau, Laurent Heard, j’espérais faire un bout de chemin avec eux, mais dès lors que mon GPS s’est bloqué je me suis arrêté pour essayer de le remettre en marche. Je ne les avais pas prévenus de cet arrêt, cela n’avait pas d’importance de les voir partir, au moins je roulerais à ma cadence.

Mon groupe était absent, certains commençaient leurs vacances, un autre était occupé avec les élections cantonales & régionales, d’autres étaient sous le coup des orages violents de la veille & d’autres étaient rendus à la Semaine aux Estables.

Il va falloir rouler seul ! Un petit vent avait séché les routes, des conditions presque parfaites pour rouler, mais ce n’est pas drôle d’être sans compagnie sur son vélo, les kilomètres semblent plus longs et les blés couchés par l’orage de la veille me disent aussi que j’aurais dû rester sous la couette.

J’ai donc revu le parcours à la baisse avec moins de distance et moins de bosses : 66km les bosses d’Itteville, de Mondeville et de Montauger.

Une fois rentré à la maison on est quand bien content d’être d’avoir fait son petit tour de vélo !

Merci les copains pour cette sortie sans vous !

 

Pour la sortie de dimanche 27 juin, la veille, les prévisions météo annonçaient de la pluie dans la matinée. Dimanche à 7 heures, je consulte  météo PleinChamp sur mon smartphone, la pluie était annoncée vers midi, cela devrait pouvoir se faire.

Je ne me faisais pas trop d’illusions d’avoir de la compagnie. Aux Mousquetaires le train ACS n’est pas passé, personne pour s’accrocher aux wagons, à 8h16 je me suis fait une raison, il faut prendre la route sur le parcours n° 6 non pas pour visiter Malesherbes mais faire le petit parcours de 66 km voir plus.

J’avais pris soins de mettre les lunettes jaunes, elles éclaircissent l’environnement et elles rendent moins triste le gris du ciel.

Au carrefour des Bordes j’aperçois un premier cycliste qui attendait, un optimiste un peu comme moi me dis-je !

Au stop de Saint Vrain ce même cycliste me rejoint………….Mais c’est Philippe avec le maillot de l’Ardéchoise !

D’un seul coup la sortie s’illumine, il m’explique en quelques mots ses excellentes impressions sur la Semaine aux Estables, il a bien aimé et il a déjà oublié les quelques heures passées sous une pluie froide, il m’a dit que la pluie en montagne est très dense et très froide 6°, il n’y voyait pas à 4 mètres, il ajoute : tu es trempé jusqu’aux os et tu es  frigorifié malgré les meilleurs vêtements de pluie, ce n’est pas comme aujourd’hui où tu n’as pas l’impression de mauvais temps.

Effectivement une pluie fine et chaude s’est invitée depuis la Ferté Alais et nous avons continué nos bavardages et notre progression  jusqu’à Maisse où Philippe revêtira son imperméable, de mon côté je suis parti avec mon gilet jaune B’twin à manches courtes très adapté aux conditions de la matinée.

A la sortie de Maisse nous avons fait une halte pour se ravitailler et pour bien causer de mécaniques et d’autres sans nous soucier du temps.

Le retour se fera par la vallée de L’Essonne et non par la côte de Beauvais, nous avons bien pédalé ensemble jusqu’au carrefour de Vert-le-Grand X Leudeville où nos routes se séparaient.

Pour Philippe cela a été une sortie de récupération et pour moi une sortie que l’on n’oublie pas ; qu’est-ce qu’on est bien en bonne compagnie sur un parcours de  80 km !

Merci à Philippe.

Rémi